Conclusion de notre communication spéciale confinement

Conclusion de notre communication spéciale confinement

Publié

Au-delà de la problématique sanitaire, rencontrée par beaucoup, voire du drame, connu par certains et avec qui nous compatissons, le confinement aura été une période pour le moins singulière. 

Nous avons adapté notre communication en exprimant, aussi régulièrement que possible, notre position sur l’évolution des marchés financiers notamment.

Ceci s’est en particulier traduit par l’écriture, le plus souvent par les membres de notre équipe, d’une vingtaine d’articles publiés sur le blog du site Internet du cabinet et relayés sur les réseaux sociaux.

Voici un résumé de notre analyse illustrée par certains de ces articles, qui sont à remettre dans le contexte de leur date de publication mais dont beaucoup restent d’actualité :

Au regard des circonstances, il nous a paru opportun de vous adresser directement par courriel ces articles pendant la période de confinement.

Le déconfinement se faisant, nous choisissons de privilégier à nouveau les rendez-vous en présentiel, dans le strict respect des gestes barrières bien entendu, ou a minima plus personnalisés via nos outils de visioconférence.

Aussi, sauf situation particulière, avons-nous décidé de retrouver notre rythme de communication habituel qui consiste en :

  • La publication hebdomadaire d’un article sur le blog écrit ou choisi sur le site Internet du cabinet et relayé sur les réseaux sociaux
  •  La rédaction d’un « Point Info » mensuel qui vous est adressé directement par courriel
  • La rédaction d’une newsletter trimestrielle, plus étoffée, qui vous est également adressée directement par courriel

En cette période complexe, la sélection des actifs constituant vos allocations financières prend tout son sens.

Comme à l’accoutumée, le choix de vos supports d’investissement doit toujours respecter les principes fondamentaux, en particulier du temps dont vous disposez et de votre profil d’investisseur […].

Auteurs : Romain MURAILLE et Martial REBUFFAT du Cabinet VALETYS, Lionel TOMAS et Florian LELONG du Cabinet SEFIMA, Gérard MAZZIOTTA et Jean-Claude LASTMANN.

Partagez ce contenu :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.