Pourquoi l’IFI rapporte plus que prévu ?

Publié

C’est finalement une bonne surprise qui arrive à point nommé. Alors que l’exécutif est critiqué pour avoir supprimé l’ISF, Bercy annonce que son remplaçant l’impôt sur la fortune immobilière (IFI) et le prélèvement forfaitaire unique (PFU), tous deux mis en place en 2018 ont rapporté plus que prévu aux finances publiques.
L’IFI, mis en place pour remplacer l’impôt sur la fortune (ISF), a rapporté “1,25 milliard d’euros”, soit 400 millions d’euros de plus qu’initialement anticipé, a déclaré Gérald Darmanin, interrogé à l’Assemblée nationale par le rapporteur général de la Commission des finances Joël Giraud (LREM). Soit 47 % de plus qu’anticipé dans le budget initial. Le PFU de 30 % sur les revenus mobiliers, qualifié de “flat tax”, a rapporté de son côté 3,45 milliards d’euros en intégrant le prélèvement forfaitaire obligatoire (PFO) aligné sur le taux de 30 %, a précisé Gérald Darmanin. C’est près de 600 millions d’euros de plus que ce qui avait été prévu.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.