L’investissement dans les PME

Publié

Pour encourager l’investissement en fonds propres dans les PME, les personnes physiques peuvent recourir à deux incitations fiscales. L’une en matière d’impôt sur le revenu (IR). Quant à l’autre au regard de l’impôt de solidarité sur la fortune (ISF), dès lors qu’elles conservent leurs titres pendant cinq ans. C’est pourquoi les règles diffèrent selon que les investissements sont indirects, c’est-à-dire via des fonds d’investissements ou directs.

Cependant, comme dans tous types d’investissements, la qualité du sous-jacent (ici les entreprises sélectionnées) est bien évidemment un facteur clé de réussite.

L’investissement PME :

C’est allier diversification, performance et engagement…

Partagez ce contenu :