Épargne : les femmes font preuve de plus de prudence

Publié

En matière de placement, les femmes se montrent plus réticentes à prendre des risques que les hommes. Ce qui a des répercussions sur leur retraite.

Les femmes préfèrent la sécurité aux placements risqués, alors que les hommes se montrent moins réticents à miser sur les marchés. C’est l’une des principales conclusions d’une étude publiée en octobre par des chercheurs de la Cass Business School, une école de commerce adossée à l’Université publique de Londres. Ceux-ci se sont notamment appuyés sur un sondage réalisé auprès de 4 000 personnes.

Résultat, les investisseuses sont qualifiées par les chercheurs britanniques de « conservatrices ». Elles privilégient ainsi les placements sûrs même si elles ont un long horizon de placement. Ce comportement a une répercussion sur les rentes qu’elles peuvent espérer toucher à la retraite. « Des femmes avec le même niveau de salaire et une carrière semblable aux hommes, ont en moyenne des pensions plus basses », observent les commanditaires de ce rapport.

Partagez ce contenu :